Google a publié ses dernières statistiques sur les principales menaces à la sécurité des emails d’entreprise.

Le rapport du géant des moteurs de recherche se penche également sur les dernières attaques par email sur les utilisateurs de comptes Gmail d’entreprise. Le rapport fait suite à une présentation faite lors de la conférence de la RSA, laquelle avait fourni plus de détails sur les plus grandes menaces à la sécurité des emails d’entreprise et qui doivent maintenant être bloquées.

Selon les données de Google, le spam reste un problème majeur pour les entreprises. Bien que le blocage d’emails non sollicités constitue une nuisance, car il entraîne de nombreuses heures de perte de productivité pour les entreprises, les utilisateurs font actuellement face à une menace beaucoup plus importante par les spams. Les emails malveillants constituent désormais une menace majeure.

Les cybercriminels ciblent beaucoup plus d’utilisateurs professionnels que les titulaires de comptes de messagerie personnels. La raison en est claire : les pirates ont plus d’intérêt à infecter les ordinateurs d’entreprise par des malwares, plutôt que de faire cela sur les ordinateurs personnels. Les entreprises sont beaucoup plus susceptibles de payer des rançons si les données sont chiffrées par un ransomware. Les données stockées par les entreprises ont beaucoup plus de valeur sur le darknet, et le pillage des comptes bancaires des entreprises rapporte beaucoup plus.

Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que les statistiques de Google montrent que les entreprises sont 6,2 fois plus susceptibles de recevoir des emails de phishing et 4,3 fois plus susceptibles d’être ciblées par des emails infectés. En revanche, le spam est plus universel, les comptes de messagerie professionnels étant 0,4 fois plus susceptibles d’être spammés que les comptes personnels.

Principales menaces pour la sécurité de la messagerie d’entreprise par secteur d’activité

Les menaces à la sécurité des emails d’entreprise ne sont pas uniformément réparties.

Les cybercriminels mènent des attaques très ciblées contre des secteurs spécifiques de l’industrie. Les données de Google montrent que les organisations à but non lucratif sont le plus souvent ciblées par des malwares, recevant 2,3 fois plus de emails infectés que les comptes professionnels.

Le secteur de l’éducation est également largement ciblé. Les écoles, les collèges et les universités sont 2,1 fois plus susceptibles de recevoir des emails infectés par des malwares, suivis des industries gouvernementales, lesquelles sont 1,3 fois plus susceptibles d’être ciblées que les entreprises.

Cependant, lorsqu’il s’agit de spam et d’attaques de phishing, c’est le secteur des affaires qui est le plus souvent ciblé. À l’heure actuelle, le spam est le plus gros problème pour les entreprises des secteurs de l’informatique (TI), du logement et du divertissement ;  tandis que les attaques de phishing sont beaucoup plus souvent menées contre les entreprises de l’IT, les organismes artistiques et ceux du secteur financier.

Les spams malveillants représentent un risque majeur pour les entreprises

Comme nous l’avons vu à maintes reprises au cours des deux dernières années, l’email est un vecteur d’attaque majeur pour les entreprises.

Les cybercriminels utilisent les spams pour infecter les utilisateurs finaux avec des malwares qui volent des informations, des ransomwares qui chiffrent les fichiers et des attaques de phishing qui usurpent les identités. Les attaques par email sont encore très rentables. Elles ne nécessitent que peu d’efforts et permettent aux criminels de contourner les contrôles de sécurité en ciblant les utilisateurs finaux.

Compte tenu de l’augmentation massive des variantes de malwares et de ransomwares au cours des deux dernières années, le blocage du spam et des messages malveillants est aujourd’hui plus important que jamais. De plus, le coût de l’atténuation des atteintes à la protection des données augmente d’année en année (selon le Ponemon Institute). Les infections par des malwares et des ransomwares peuvent être extrêmement coûteuses à résoudre, tandis que les attaques de phishing réussies peuvent rapporter aux cybercriminels d’énormes sommes grâce à la vente de données d’entreprise volées et à la réalisation de transferts bancaires frauduleux. Ces coûts doivent être absorbés par les entreprises.

Protection de votre organisation contre les menaces transmises par des emails

Heureusement, il est possible d’atténuer les menaces à la sécurité de la messagerie d’entreprise en utilisant une solution avancée de filtrage de spam telle que SpamTitan. SpamTitan bloque 99,97 % des spams et affiche un faible taux de faux positifs (seulement 0,03 %).

Un puissant composant anti-phishing empêche également les emails de phishing d’être envoyés aux utilisateurs finaux ; tandis que deux moteurs antivirus (Bitdefender/ClamAV) sont utilisés pour analyser tous les messages entrants (et sortants) à la recherche de liens malveillants et de pièces jointes.

Si vous souhaitez améliorer vos défenses contre les dernières menaces de sécurité de messagerie d’entreprise, contactez l’équipe TitanHQ dès aujourd’hui. Étant donné que SpamTitan est disponible pour une période d’essai gratuite de 30 jours, vous pouvez constater par vous-même l’efficacité de notre produit pour protéger votre entreprise contre les menaces transmises par emails avant de l’acheter.