Qu’est-ce que le filtrage DNS ?

Le filtrage DNS (Domain Name System) offre une protection contre les menaces en ligne telles que les virus, les malwares, les ransomwares, les attaques de phishing et les botnets.

Le DNS nous permet d’utiliser Internet en mémorisant leurs noms. Ensuite, les ordinateurs vont traduire ces noms en adresses IP lisibles par machine et transférer les informations des sites web, des serveurs de messagerie et des serveurs de fichiers vers votre navigateur web ou votre client de messagerie.

Il faut savoir que les mots de passe sont déjà assez difficiles à mémoriser, mais c’est encore plus difficile de se souvenir des adresses IP au lieu des noms de domaine.

Même si le concept de DNS est simple à comprendre, vous avez peut-être des idées fausses sur le filtrage DNS qui pourraient affecter la sécurité et la fiabilité de son fonctionnement.

Voici donc les problèmes les plus courants auxquels les professionnels de l’informatique ont été confrontés lors de la sécurisation de leur infrastructure DNS au fil des ans. En passant, nous allons tenter de briser les mythes les plus courants à ce sujet.

Mythe 1 : Nous n’avons pas besoin de filtrage web, nous avons déjà un antivirus pour les points finaux

D’accord, mais sachez que les logiciels antivirus ne peuvent détecter les virus connus que lorsqu’ils sont en cours d’exécution.

De plus, nombreux sont les utilisateurs finaux qui préfèrent désactiver l’antivirus et le pare-feu local pour éviter de diminuer la performance de leur ordinateurs, ou bien pour installer les logiciels dont ils ont besoin pour faire leur travail.

Par ailleurs, il convient de noter que les antivirus ne peuvent pas bloquer des contenus qui ne sont pas infestés de virus, mais qui peuvent avoir un impact sur la productivité de vos collaborateurs, pour ne citer que la pornographie, les jeux d’argent, la politique ou les médias sociaux.

Les petites entreprises peuvent être (et beaucoup l’ont été) paralysées par des poursuites pour violation du droit d’auteur, étant donné qu’elles sont responsables de la façon dont leur réseau est utilisé. Si un utilisateur final propose par exemple des films piratés à partir de votre adresse IP, votre entreprise pourra-t-elle payer l’amende ? Ou bien, si un employé est accidentellement victime d’une attaque d’un robot spammeur, c’est votre adresse IP qui sera blacklistée et bloquée, et votre e-mail ne pourra plus être utilisé.

Les logiciels malveillants diffusés sur le web peuvent donc affecter l’ensemble de votre entreprise. Si CryptoLocker ou Petya, ou l’une de ses variantes, détruit un disque partagé contenant le nombre d’heures supplémentaires de vos employés ou l’enregistrement de vos factures clients, qui seront les perdants ?

Pire encore, actuellement, il existe de nombreux virus capables d’affecter votre système d’information sans que vous puissiez les détecter. A titre d’exemple, on cite le malware complexe baptisé Uroburos qui n’a pas pu être détecté pendant des années. Pourtant, il peut voler ou crypter vos informations à votre insu, ou bien attendre le bon moment pour s’attaquer dangereusement à votre système informatique.

Le filtrage web n’empêchera pas tout cela, mais le fait d’avoir plusieurs niveaux de sécurité réduit le risque. Alors, quelles sont les couches de sécurité dont vous avez besoin ?

En réalité, vous aurez besoin d’une solution de filtrage web, d’un filtrage antispam, d’un antivirus pour vos points finaux, d’un pare-feu, de logiciels à jour, de systèmes de sauvegarde fiables et d’un personnel conscient des éventuelles menaces en ligne.

Le principe consiste à ne pas laisser une seule porte ouverte, sinon toutes les autres serrures deviendront inutiles.

Mythe 2 : Le filtrage DNS est compliqué

Comment fonctionne le filtrage DNS ?

Ce mythe n’est pas vrai. La recherche DNS se fait en trois étapes :

  1. Requête : Vous tapez une adresse web dans le navigateur, ce qui déclenche une requête DNS.
  2. Recherche : Le serveur DNS spécifié dans votre configuration d’interface réseau — généralement fourni par votre serveur DHCP — reçoit la requête et recherche l’adresse IP relative à ce domaine.
  3. Réponse : Tant que le nom de domaine existe, l’adresse IP correspondante est enregistrée. Votre navigateur utilise alors cette adresse IP pour communiquer directement avec le serveur Web de domaine et la met généralement en cache pour servir de référence ultérieure.

Une fois la réponse DNS reçue avec l’adresse IP du serveur de nom de domaine, le DNS ne sera plus impliqué dans les communications entre votre navigateur (ou autre logiciel d’application) et votre serveur.

Ce processus permet d’utiliser le DNS comme un filtre très basique et rapide (faible latence) et à faible bande passante pour protéger les utilisateurs contre les ransomwares, les attaques de phishing, les botnets et les autres sites web à risque ou inappropriés au travail de vos employés.

En utilisant un filtre DNS avec une base de données de sites web catégorisés, vous pouvez assurer en un clin d’oeil la sécurité de votre réseau. Dans ce cas, le filtre ne fournira que les requêtes de recherche avec une adresse IP valide pour les sites web sûrs, tout en bloquant les sites web présentant des menaces.

Les fonctionnalités de journalisation DNS permettent de savoir quelles recherches les utilisateurs ont effectuées, et non pas les sites qu’ils ont réellement visités, ni le temps qu’ils ont passé sur ces sites. Pour obtenir ces détails, vous aurez besoin d’un proxy et d’un filtre local rapide qui permet d’examiner l’ensemble du trafic web réel.

Pour la plupart des petites et moyennes entreprises, l’installation d’une telle option est souvent considérée comme un peu exagérée. Pourtant, pour les grandes entreprises, il y a de nombreuses raisons qui justifient la mise en place d’un filtre web local et d’un proxy.

Mythe 3 : Le filtrage web DNS est facile à contourner

Dans la plupart des cas, le simple fait d’installer et de paramétrer les serveurs DNS/DHCP suffit pour bloquer la majorité des logiciels malveillants sur le web. Cela empêche également tout accès aux sites qui pourraient entraver la productivité de votre entreprise (Facebook) et aux contenus qui consomment une grande quantité de bande passante, tel que YouTube et Netflix.

Mais comme vous le savez très bien, de nombreux utilisateurs finaux, qui sont de plus en plus intelligents, parviennent facilement à contourner vos filtres, par exemple pour accéder à Facebook. Pour ce faire, ils essayeront de trouver un service proxy ou de modifier les paramètres DNS sur leur ordinateur au cas où vous ne les auriez pas verrouillés.

Malheureusement, aucune approche de filtrage web n’est donc à l’abri d’un contournement. Ce que vous pouvez faire, c’est de prendre des mesures simples pour limiter la capacité de vos utilisateurs finaux à accéder à des sites web interdits ou malveillants.

Il convient ainsi de définir quelques règles de pare-feu sur votre passerelle/routeur Internet. Par exemple, si vous utilisez un serveur DNS externe, vous ne devez autoriser que le port 53/UDP pour accéder aux adresses IP des serveurs du service de filtrage DNS de votre choix.

De même, si vous avez votre propre serveur DNS interne, hébergé localement, vous ne devez autoriser que les requêtes sortantes du port 53/UDP. Ainsi, les ordinateurs locaux devront toujours interroger votre serveur DNS local, et seul votre serveur DNS pourra interroger le service DNS de filtrage Web sur Internet.

Mythe 4 : Configurer le filtrage DNS représente beaucoup de travail

Le filtrage DNS dans votre arsenal de sécurité pour le filtrage web est une solution facile à déployer. Et sachez que la plupart des routeurs et pare-feu vous permettent de bloquer le trafic DNS du port 53. En éditant vos enregistrements MX (Mail eXchanger) internes, un seul changement de configuration, par exemple au niveau du routeur, vous permet d’empêcher efficacement l’accès aux sites à risque et de protéger votre réseau.

Vérités

Voici maintenant quelques vérités que vous devez connaître à propos du filtrage DNS.

Premièrement, la technologie n’est pas la seule solution qui permet de filtrer l’accès à certains sites web. Vous devrez également adopter une politique d’utilisation.

Autrement dit, vos collaborateurs devraient être informés à l’avance de ce qui est permis et de ce qui ne l’est pas. Ils doivent également être au courant des dangers représentés par les menaces en ligne, non seulement pour leur travail, mais aussi pour les autres employés et l’entreprise.

Enfin, vos collaborateurs doivent savoir que la vitesse et la performance des serveurs DNS peuvent varier. Une résolution DNS trop lente entraînera donc une navigation internet lente et moins fiable.

Comment fonctionne le filtrage DNS ?

WebTitan Cloud est notre produit de filtrage web DNS. Il vous permet de surveiller, contrôler et protéger votre entreprise des menaces en ligne. Basé dans le Cloud, il est à la fois facile à utiliser et accessible à un prix très compétitif.

Les deux fonctions clés du produit sont la sécurité web et le contrôle des contenus web. Lorsqu’un utilisateur tape une URL dans son navigateur, cette demande est envoyée aux serveurs WebTitan Cloud. Suivant une politique prédéfinie, la demande d’accès au site pourra donc être autorisée ou bloquée. Si la demande est bloquée, l’utilisateur reçoit une page l’informant de la raison du blocage.

Principaux avantages du filtrage DNS avec WebTitan

  • Bloquer les logiciels et sites malveillants : WebTitan Cloud bloque l’accès aux logiciels et sites malveillants, aux malwares, aux ransomwares, aux attaques de phishing, aux virus, aux spywares, etc. Pour ce faire, WebTitan élimine le contenu malveillant à la source.
  • Contrôle de l’accès Internet : WebTitan Cloud vous permet de contrôler l’accès Internet dans votre organisation à un niveau granulaire, et ce, depuis une console de gestion facile à utiliser.
  • Installation simple avec résultats immédiats : WebTitan Cloud ne nécessite aucune installation de logiciel et peut être configuré et opérationnel en quelques minutes.
  • Avantages du Cloud : déployée en tant que service dans le Cloud, cette solution basée sur le DNS nécessite une simple redirection DNS vers les serveurs WebTitan. Ceci facilite la mise à l’échelle et réduit considérablement le temps de latence.

Principales fonctionnalités du filtrage DNS avec WebTitan

Filtrage d’URL

Filtre les URL dans 53 catégories prédéfinies telles que les médias sociaux, les nouvelles, la pornographie, les jeux d’argent, etc. Le système contient plus de 500 millions d’adresses de sites web dans 200 langues, chacune étant classée dans l’une des catégories prédéfinies.

Clés Cloud

Un code de contournement peut être entré sur la page de blocage afin de permettre à un utilisateur de la contourner et donc de se rendre sur le site web demandé.

filtrage-dns-4-mythes-quelques-verites

En mouvement

WebTitan est doté d’une solution basée sur Windows qui, lorsqu’elle est installée sur un ordinateur portable, permet de s’assurer que l’utilisateur continue à utiliser la politique WebTitan Cloud en dehors de son bureau.

DNS Proxy

Une petite machine virtuelle installée localement s’intègre à Active Directory et permet à chaque utilisateur de générer des rapports concernant leur activité sur Internet.

API de filtrage Web étendue

Gestion et surveillance à distance via API.

Politiques flexibles

Le système est conçu pour différentes politiques d’utilisation dans différents environnements. Ainsi, vous pouvez créer et gérez facilement votre propre politique dans le but de mieux protéger les utilisateurs, y compris les listes blanches et les listes noires d’URL et de domaines.

Rapports

Vous avez accès à une suite de plus de 50 rapports prédéfinis sur l’activité des utilisateurs. Ces rapports peuvent être planifiés ou exportés sous plusieurs formats.

Plate-forme multilocataires

Créez facilement de nouveaux comptes et gérez un nombre illimité d’emplacements.

Évolutif et rapide

Installée en quelques minutes et gérée à partir d’une interface web intuitive, la solution peut gérer n’importe quel volume de données sans latence.

Les avantages d’utiliser un service de filtrage DNS sont les suivants :

  • Améliore la sécurité en bloquant l’accès aux sites web malveillants et risqués.
  • Empêche le téléchargement de logiciels malveillants à partir de sites web malveillants ou piratés.
  • Met à jour votre solution de sécurité web grâce à une analyse ciblée des menaces et à des mises à jour continues. Le service protégé donc vos clients dès que les menaces surviennent.
  • Utilise des contrôles basés sur des stratégies élaborées pour gérer l’accès internet, avec un système de blocage et de filtrage granulaire.
  • Empêche les utilisateurs d’accéder à des sites pouvant nuire à la productivité de votre entreprise.

WebTitan Cloud

WebTitan Cloud est une solution riche en fonctionnalités et vous permet de protéger les utilisateurs contre les logiciels malveillants, le phishing et les virus. Grâce à cette solution, vous pouvez également appliquer les politiques d’utilisation d’Internet, sans avoir besoin de matériel ou de logiciels sur site.

WebTitan Cloud vous offre un filtrage DNS Cloud qui permet de protéger tous vos utilisateurs, quel que soit leur emplacement. Par ailleurs, WebTitan Cloud élimine la latence du navigateur tout en offrant une sécurité web sécurisée et complète à tous vos utilisateurs hors site.

Protection contre les logiciels malveillants

WebTitan Cloud inclut plusieurs catégories de protection contre les logiciels malveillants, bloquant l’accès aux sites web compromis, aux sites Web utilisant les spams, aux ransomwares et à de nombreux contenus en ligne malveillants.

Filtrage d’URL

WebTitan Cloud offre le filtrage d’URL jusqu’à 53 catégories prédéfinies, comprenant 500 millions d’URL. Il fonctionne conjointement avec un système de recherche et de classification en temps réel basé sur le Cloud pour fournir une combinaison inégalée de couverture, de précision et de flexibilité.

Comment fonctionne WebTitan Cloud ? – Étapes faciles du filtrage DNS :

  • Inscrivez-vous pour un essai gratuit
  • Nous créerons un compte pour vous et vous enverrons vos identifiants de connexion
  • Connectez-vous et créez votre politique d’utilisation ou utilisez la politique par défaut pour commencer
  • Redirigez votre DNS vers nos adresses IP
  • Votre filtre WebTitan Cloud est maintenant opérationnel. Vous pouvez donc commencer à l’exploiter.

Si vous avez besoin d’aide, notre équipe de soutien technique compétente reste à votre écoute et vous guidera pas à pas.

Mécanisme à trois niveaux pour filtrer le contenu Internet au niveau DNS

WebTitan Cloud utilise un mécanisme à trois niveaux pour filtrer le contenu Internet. Ces trois niveaux travaillent ensemble pour maximiser la protection Web de votre entreprise et pour empêcher les utilisateurs d’accéder à des sites pouvant nuire à leur productivité ou qui risquent de leur causer d’éventuels problèmes.

Niveau 1 – Filtres SURBL et URIBL
Niveau 2 – Filtres de catégories
Niveau 3 – Filtres de mots-clés

WebTitan offre encore d’autres fonctionnalités comme :

  • Une meilleure détection d’URL malveillantes
  • Le filtrage en temps réel
  • La catégorisation instantanée
  • La possibilité de l’adapter en fonction des évolutions de votre entreprise
  • Les politiques d’utilisation plus souples
  • Le contrôle d’accès sécurisé
  • Le filtrage Web étendu
  • La protection contre les logiciels malveillants et les ransomwares
  • La détection de 60 000 sites malveillants par jour
  • Les mises à jour immédiates
  • La possibilité d’une remise à zéro de la solution pour protéger vos clients en cas de menaces
  • Une bande passante illimitée, sans aucun problème de latence
  • Une seule adresse e-mail pour se connecter à une configuration de stratégie spécifique
  • Gestion et surveillance à distance via API. Prise en charge du protocole SSL qui renforcer la sécurité web.

Essayez gratuitement WebTitan Cloud : Si vous souhaitez profiter gratuitement des avantages du filtrage Web par DNS, n’hésitez pas à nous contacter. Nous offrons aux entreprises la possibilité d’essayer gratuitement WebTitan Cloud ou WebTitan Cloud for WiFi, sans frais d’installation ni carte de crédit, sans contrat à signer. De plus, vous ne vous engagez pas à continuer à utiliser notre service à la fin de la période d’essai de trente jours.

Résultats du filtrage DNS

  • WebTitan bloque 60 000 sites malveillants par jour
  • Soit 4 nouveaux par seconde/3 par employé et par jour
  • CHAQUE employé rencontre TROIS sites malveillants CHAQUE jour
  • 100 salariés= exposition à 1500 par semaine de travail.

ET ce problème s’aggrave !